À l’occasion de son départ du Club, Yolène Fercoq, au poste d’arrière en N2, nous livre son interview ici.

-Quand es-tu arrivée au club ? En 2015 il me semble, je changeais de club à cause de mes études. 

– Que retiens-tu de ton passage au SGRMH ? Pleins de bons souvenirs, j’ai rencontré des personnes géniales, j’ai vécu des montées, j’ai aussi appris à travailler sur le poste d’arrière après environ 10 ans sur le poste de pivot et ça n’a pas été toujours simple. 

– Qu’est-ce qui va te manquer le plus au SGRMH ? Bah étant donné que j’arrête complètement bien évidemment le handball en général, la sensation du ballon, l’ambiance lors des matchs et les déplacements avec les filles.

Quel était ton petit rituel avant chaque match ? Sortir absolument tout de mon sac, et ranger stratégiquement, affaires de douche etc. 

– Quel est ton meilleur souvenir au club ? C’est dur d’en choisir qu’un ! Il y a plusieurs victoires cette année avec la N2 qui ont été pleines de rebondissements, stressantes et qui se sont fini en explosion de joie. Mais aussi, certains de mes moments préférés étaient les fins d’entraînements avec Léa Codazzi et Marie Lachat. Elles comprendront ☺️

– Quel est le pire moment que tu as vécu au club (blessure, défaite … ) ? Mon pire moment a été ma fracture à la cheville il y a 3 ans. C’était la première fois qu’il m’arrivait une vraie blessure, avec plâtre opération etc ….

Racontes-nous une anecdote que tu as vécue au club … Me rendre compte qu’on avait réussi à me voler ma voiture à la sortie d’un entraînement 😅 Je n’ai pas trop rigolé ce jour là…

Qui était la plus  » stylée  » dans les joueuses que tu as connue ? Les plus stylées handballistiquement : Judith Franssen, Marie Carnot, Sabrina Betzer et Mathilde Mélique.

Quelle joueuse était la meilleure danseuse ? Sans aucunes hésitation Margaux Amourette ! 😂

Quelle a été la musique que tu as écouté en boucle pendant le confinement ? Je crois bien que c’était Allez Les Gros de marwa loud et naza😅 Non plus sérieusement : Ali Gatie – It’s you 

Vu que la saison n’a pu aller à son terme , et que tu n’as pas pu dire aurevoir sur le terrain, nous te laissons la parole …. Je voudrais remercier premièrement mes coéquipières sur le terrain qui sont tout simplement mes amies ! Mes coachs, les bénévoles, les dirigeants du club. Merci de m’avoir accompagné, aidé et appris de nouvelles choses. Et merci le HANDBALL tout simplement, pour m’avoir faire vivre tant de choses depuis tant d’années maintenant !

Nous te remercions pour ton implication au seins du club, où grâce à toi, l’équipe réserve à pû passer de la N3 à la N1. Nous te souhaitons bonne chance pour tes futurs projets.