Ce samedi 13 février, le SGRMH a affronté Achenheim-Truchtersheim (67), dont le match aller en octobre dernier s’était conclu par une défaite amère à domicile. Un adversaire pourtant toujours vaincu par les Roses précédemment. Le public est là, derrière l’écran. Les Roses mènent le jeu la première mi-temps, mais les joueuses d’ATH renversent le score pour finalement s’imposer 26 à 23. Au classement, le RMH perd une place pour se trouver juste derrière.. l’ATH, en cinquième position de cette poule de 8 équipes.

On retiendra également la blessure de Claire Scheid, arrière de l’équipe, dans la fin de la première mi-temps. Une rupture des ligaments croisés, avec six mois d’arrêt au minimum.

« Au delà du résultat négatif, le déplacement de ce week-end nous prive de Claire pour le reste de la saison… et peut être plus. Le coup est terrible pour l’équipe » regrette Olivier Mantes, coach de la D2F.

Le défi est grand pour les prochains matchs des Roses car l’équipe doit composer avec l’absence de Laure Bulucua, Camille de Sousa et maintenant Claire Scheid : c’est toute l’assise défensive que l’équipe a perdu ces derniers mois. « Les plus jeunes vont (encore plus) être à contribution. Peut-être trop tôt. Mais les circonstances font que. » conclut Olivier. 

Revivez le match en photos ! Merci à Guy Lagache, photographe de l’ATH.

« Il nous reste des confrontations directes contre nos deux concurrents Noisy-Le Grand et Octeville-sur-Mer. On va devoir batailler physiquement et moralement dans ce mini championnat à trois équipes. Premier épisode samedi contre Octeville et sa joueuse hors norme: Antonissen. »

RDV pour le prochain match à domicile contre Octeville-sur-Mer (76) samedi 20 février à 16h.
Ce match se jouera à huis clos, mais sera retransmis en direct depuis notre page Facebook

Allez les Roses, on continue !