Le championnat D2F se poursuit, nos Roses s’accrochent, se battent, se donnent jusqu’au bout.
Ce samedi 13 mars s’est disputé le match aller contre Noisy-Le-Grand (93) : les bretilliennes ont dû s’incliner face aux parisiennes.
Un match à suspense, comme nos joueuses ont l’habitude de nous offrir, face à un concurrent direct pour le maintien en D2F. 

Après une semaine d’isolement (l’une étant positive au Covid), les Roses entament le match contre Noisy en dominant le jeu avec quelques points d’avance qui donnent le ton. Mais Noisy se défend pour finalement terminer la première mi-temps sur une avance de 5 points, 15 à 10.

La suite, ce sont des Roses qui s’accrochent, qui se battent avec beaucoup de ténacité, mais qui enchaînent aussi beaucoup de pertes de balles. Les scores se chevauchent, se font concurrence avec un point d’écart pendant de longues minutes… jusqu’à la dernière, lors de laquelle nos joueuses, par un pénalty, finalisent à 29-28. 

Olivier Mantes, coach D2F : « La défaite d’un but est cruelle mais logique. On est en souffrance suite à ce résultat, mais le contenu est quasi identique au match du HAC… à l’exception du score final. L’équipe donne beaucoup et a besoin de soutien. Les 15 jours de pause vont pouvoir être appréciés avant de se relancer dans la bataille. »

Une saison pleine de contrastes comme le rappelle Julien Bouguerra dans l’article de Rennes Sport (Cf ci-dessous), où les filles alignent des exploits contre les premières de la poule, mais ont de la peine à s’imposer contre les concurrents directs. 

Avant-dernières de la poule au classement, les Roses se préparent pour les quatre matchs à venir, avant le début des plays off et plays downs. Octeville-sur-Mer, Sambre-Avesnois (match aller et retour),  et Noisy-Le-Grand : deux matchs à domicile, et deux à l’extérieur. Des matchs qui vaudront cher pour le maintien en D2F la saison prochaine. « Les cartes sont encore dans nos mains. Malgré le classement, nous avons encore la possibilité de se sortir en vie de la 1ère phase. Nos prochains adversaires doivent sentir que l’équipe croit en elle et fera tout pour gagner ses 4 derniers matches », conclut Olivier Mantes. 

Les semaines à venir seront décisivesProchain match à l’extérieur contre Octeville-sur-Mer dimanche 28 mars à 16h ! Tous avec les Roses !!