La parole à celles et ceux qui ont fait le club pendant toutes ces années !

Émeline DANIEL est arrivée en 2008 au RMH et a participé à la montée en N1F de l’équipe première. Aujourd’hui 32 ans et maman de deux garçons, Émeline a repris le hand et joue actuellement au CSAL de Paimpol. Elle habite du côté de Lannion (22) et travaille pour le laboratoire Uspalla, fabricant de cosmétiques bio à Perros-Guirec. Elle revient pour nous sur son parcours de 7 ans au sein du Club …

Bonjour Émeline, comment es-tu arrivée au RMH ? Quel a été ton parcours ?
J’évoluais à Brest et j’étais dans les tribunes lors du match choc entre Rennes et l’Arvor 29. L’état d’esprit de Rennes sur ce match m’a marqué. Un an plus tard, mon arrivée au RMH a été négociée auprès de Monsieur MANTES par mon agent Céline CALVEZ (gardienne de la N2) contre quelques chameaux.
Je suis arrivée au club en 2008 avec l’ambition annoncée dès le premier entraînement de monter en N1… Nous échouons de peu en barrage à Chambray pour finalement monter l’année suivante avec un groupe de battantes ! De Rapatel à la Ricoquais, j’ai vécu de très belles victoires, et quelques défaites anecdotiques, au cours des 7 années passées au club.

Quel est ton meilleur souvenir au RMH ?
Mes meilleurs souvenirs au RMH sont des souvenirs qui restent 😉 Ce sont toutes ces rencontres de belles personnes aussi bien parmi les joueuses que le staff ou encore les bénévoles ou les partenaires.

Quel est ton pire souvenir au RMH ?
Les pires souvenirs sont peut-être les blessures et notamment les deux ligaments croisés. J’ai quitté le club par la porte de l’infirmerie… Je garde tout de même un excellent souvenir de ces 2 épreuves. Deux rééducations express et solides, des défis relevés grâce au travail de notre super kiné. Merci Ju !

Qu’est-ce que tu penses avoir apporté au RMH ?
Je ne sais pas si j’ai apporté quelque chose au club mais sur le terrain j’ai probablement apporté ma détermination à ne jamais rien lâcher.

Qu’est-ce que le RMH t’a apporté ?
Le RMH, c’est une seconde famille. Chouchoutée dès mon arrivée par des bénévoles au grand cœur qui ont fait en sorte que mon installation dans cette nouvelle ville soit rapide et facile. Merci à vous tous !

Quelle est la personne qui t’a le plus marquée au RMH ? Pourquoi ?
Olivier pour son charisme. Un entraîneur protecteur qui sait être à l’écoute mais qui n’hésite pas à mettre des coups de pied au c… (fictifs) quand il le faut !

Si le RMH était un animal, ce serait ….
Une tigresse… calme mais prête à bondir pour se défendre…

Si le RMH était une devise, ce serait ….
Citius, altius, fortius… Un club qui n’a pas terminé de grandir encore et toujours !

Que peut-on souhaiter pour le RMH dans les années à venir ?
De belles victoires et pourquoi pas une montée dans l’élite d’ici quelques années 😉  

Merci Émeline !