La parole à celles et ceux qui ont fait le club pendant toutes ces années !

Thuriane LE GUEN, 27 ans, est arrivée au RMH en 2014 pour une saison. Elle joue actuellement au Roz Hand Du 29 en Nationale 2, habite Quimper et travaille en tant que commerciale partenariats pour le Brest Bretagne Handball. Elle revient pour nous sur son parcours au Club.

Bonjour Thuriane, comment es-tu arrivée au RMH ?
Je suis arrivée au RMH l’été 2014 après deux saisons au BBH (N1 à l’époque) car je venais à Rennes pour mes études à l’IGR-IAE de Rennes.

Quel est ton meilleur souvenir au RMH ?
Mon meilleur souvenir, je pense que c’est notre victoire à l’extérieur qui était, à ce moment de la saison, précieuse pour le maintien contre une équipe au coude à coude avec nous au classement. On était transcendée et cette victoire nous a remis dans une bonne dynamique ! Ce souvenir est mémorable car les conditions s’y prêtaient : le club adverse jouait dans une salle gonflable (eh oui ça existe ! ^^ ). Je pense que les joueuses de N1 du grand ouest qui y sont passées se rappellent de cette salle !

Quel est ton pire souvenir au RMH ?
Le pire souvenir c’est en début de saison, on a perdu deux joueuses précieuses avant même le premier match : Émeline et Adriana sur blessure lourde.

Qu’est-ce que tu penses avoir apporté au RMH ?
Mon passage fût bref au RMH, je n’ai fait qu’une saison car je suis ensuite partie à l’étranger pour poursuivre mes études. Si j’ai pu apporter quelque chose au club je dirais que j’ai participé à atteindre l’objectif commun qui était le maintien en N1 !

Qu’est-ce que le RMH t’a apporté ?
J’ai pu faire toute une saison sans me blesser ! ^^ D’ailleurs c’est la seule saison complète que j’ai fait ! (Raisons : voyage, blessure ou covid)

Quelle est la personne qui t’a le plus marquée au RMH ? Pourquoi ?
Sans hésitation : Vanina ! C’était mon binôme de gauchère. Une volonté de dingue, droite, franche et qui ne se plaint jamais. 
Sur piste, j’étais largement en tête, mais mettez un terrain de hand et un ballon, elle nous met tous la misère ! 

Si le RMH était un animal, ce serait ….
Un chat qui griffe ses adversaires, j’en ai fait les frais ! ^^

Que peut-on souhaiter pour le RMH dans les années à venir ?
Je souhaite au RMH de la réussite sportive et que le club continue à développer le handball et le sport féminin en France !

Merci Thuriane !

Photos : René Le Bihan, Philippe Riou, Ludovic Codazzi