D2F : une égalité bien méritée dans le sprint final au maintien

Merci à notre partenaire Rennes Sport pour l’article sur le match à domicile SGRMH vs Vaulx-en-Velin du samedi 2 avril 2O22 :

A la célébration sur le terrain après la partie et le soulagement lisible sur tous les visages brétilliens, le Saint-Grégoire RMH a obtenu ce samedi soir un point aux allures de succès. Pour une fois, les « Roses » sont même celles qui ont mis à profit le Money-Time, fatal à tant de reprises cette année.

Pour confirmer la superbe victoire obtenue à Achenheim la semaine passée, Olivier Mantès ne pouvait aligner que 12 filles sur la feuille de match. Absentes sur blessure, de plus ou moins longue durée, Manon Sol et Méryle Crevel, qui ne rejoueront pas cette année, Charlotte Satgé et Mélissa Delalande sont d’ans l’attente d’un verdict concernant leur genou. Ajoutez à cette liste Camille Eudes et Maëlle Tracol, touchées aux chevilles et c’est quasiment une équipe au complet qui était sur le flanc. Pas quoi, pour autant, traumatiser des Grégoriennes au contact tout au long de la première période, avec des séquences intéressantes. Celle qui permet aux « Roses » de passer devant à 9-8 en est une, avec deux équipes se rendant coup pour coup. En revanche, l’absence de réussite avec le repos n’est pas la meilleure des idées qui soit et Vaux en profite pour coller un terrible 1-6 lui permettant de regagner les vestiaires avec 4 unités d’avance (10-14).

Il fallait donc une grosse seconde période pour revenir et tirer quelque chose de cette rencontre, devant un public qui ne lâcha rien. Conscientes de l’enjeu, les locales dont le boulot et grignotent au fil des minutes leur retard, malgré bon nombre d’approximations et des espaces très difficiles à trouver en défense, où Claire Scheid est clairement identifiée et empêchée de tirer de loin. Emma Seddiki, comme en Alsace la semaine passée, se « colle » à la tâche et réalise une grosse prestation, avec un perfect 6/6 salvateur lui valant le titre de joueuse du match. Combative et ne lâchant rien, les filles offrent un scénario renversant, obtenant un jet de 7 mètres par Mathilde Mélique au combat pour gratter un ballon à 15 secondes de la fin. Sans trembler, Apolline Feuvrier transforme la sentence (5/7 hier) et valide un point mérité pour son équipe.

Celui pourrait s’avérer très précieux, surtout en cas de succès la semaine prochaine dans un match capitale à Rochechouart, aujourd’hui 13ème et une nouvelle fois battu hier. Le même état d’esprit, à minima, et une efficacité encore plus aiguisée seront nécessaire pour ramener trois points qui donneraient à la fin de saison des « Roses et Noir » un élan beaucoup plus positif, avec dans la foulée, la réception de Clermont puis, début mai, un autre déplacement face à un concurrent direct au maintien, Octeville. Le sprint final est bel et bien lancé !

Retrouvez l’article sur le site de Rennes sport.

Toutes les photos du match : merci à notre photographe Damien LEMOINE !

Revivez le match en replay complet sur notre chaîne You Tube.

Ils nous soutiennent !
Rejoignez vous aussi le club entrepr'hand >>