46 Laura Villeger

Laura Villeger
Nationalité
fra France
Position
Ailière
Arrivée au club
2018
Date de naissance
12/10/2000
Taille
1,64 m
Palmarès/Sélections
Sélections départementales de la Vienne / sélections ligues Poitou-Charentes / 3 ans au pôle espoir d’Angoulême
Equipe(s) précédente(s)
Biard HBC, PEC Handball, TAC Handball
J’ai débuté le handball grâce à mon grand frère dès l'âge de 10 ans. J'ai souhaité rejoindre le SG RMH car c'est un club formateur qui me permettait également de poursuivre mes études dans de bonnes conditions.

Portrait de Laura

Mes qualités : Compétitive, réfléchie
Mes défauts : Discrète, rancunière, têtue
Ma musique : J’écoute de tout
Mes sports : Tous
Mes sorties : Restaurant ou balade
Mes petits plats : Les lasagnes de ma mère
Mes petits plaisirs : Dormir, manger
Couleur préférée : Bleu
Un talent caché ? : Je cherche encore !

Trois objets dans ta valise : Mes écouteurs, mes tongs, un jeu
Trois mots en breton (ou plus) : KRAMPOUEZH, CHISTR, BREIZH

Et quand il n’y a pas hand : Il y a la famille
Mon projet pro : Licence de STAPS en vue, pour peut-être de devenir préparateur mental ou physique
Ma devise : « Prendre la vie comme elle vient et si elle ne vient pas je vais la chercher ».

Si j’étais …

…une femme célèbre : Emma Watson
…un homme célèbre : Jamel Debbouze
…un autre sport : Le tennis
…une autre sportive : Camille Ayglon
…un plat : Les pâtes carbo
…un accessoire : Des lunettes de soleil
…un animal : Un félin
…un objet : Un ballon
…un moment de la journée : Le coucher du soleil
…un rêve : Voyager, voler

Au hand…

Ce que j’aime : L’esprit d’équipe
Une personnalité que j’apprécie : Luc Abalo
Un geste : Le chabala
Le geste que je ne veux pas voir : La violence
Surnom : Je n’en ai jamais eu
Mon rituel avant match : Je re-regarde un match où l’équipe a été performante, je fais une sieste, et je fais mon sac en mettant de la musique. Je nettoie toujours la poussière de mes chaussures dans le vestiaire et je refais souvent mes lacets 2 fois avant de débuter le match.
Meilleur souvenir handballistique : Le derby poitevin la saison dernière.
Pire souvenir handballistique : En 2016, une saison blanche à cause d’une opération de l’épaule.